À propos

Penser l’émancipation moderne implique souvent de mettre à l’écart l’apport de la religion à cette même émancipation. Elle y entre soit comme objet de la critique, soit comme critique conservatrice. Le projet ANR Remous se propose d’enquêter de plus près le lien entre religion et émancipation, pour vérifier la thèse suivante : les religions monothéistes, articulées autour du concept de justice, ont contribué et peuvent contribuer à mettre en forme des subjectivités critiques en prise avec le projet d’émancipation moderne. L’ANR Remous est un projet interdisciplinaire impliquant philosophes, psychanalystes, sociologues, anthropologues et historiens. Il fédère plusieurs groupes de recherche. Le carnet sera un lieu de dialogue entre les différents participants au projet, qui communiquerons en continu les avancées des travaux. On envisage de publier régulièrement les contributions des participants du projet aux activités scientifiques sous forme de working-papers, de diffuser les enregistrements des colloques, mais aussi de publier les travaux des doctorants liés aux activités scientifiques du projet. Ce carnet de recherche nous permettra de recueillir ainsi les matériaux produits par les travaux des différentes équipes, de les cataloguer et de les indexer. Le carnet sera aussi lieu d’expérimentation d’une écriture académique qui puisse être accessible à un plus large public.